Archives par mot-clé : Eluveitie

[CHRONIQUE] Eluveitie – Ategnatos (COUP DE COEUR)

On a eu franchement peur pour Eluveitie : après un « Evocation Part II » bien accueilli par notre équipe mais qui aura divisé la critique, on attend au tournant le nouvel album électrique pour avoir plus de matériel. « Ategnatos », sorti ce vendredi (Nuclear Blast) signe le retour d’un groupe qui aura mis les bouchés doubles afin de plaire à tout le monde.

Car c’est une navigation entre deux eaux que nous propose Eluveitie : entre des titres plus mielleux (mais moins pop cependant que ce qui avait été fait avant) et des morceaux très extrêmes (plus particulièrement « Worship » et surtout « Threefold Death » qui s’apparente plus à du pur black metal paganique avec un Chrigel Glenzmann hallucinant vocalement), Eluveitie veut toucher le plus large public possible et contenter son ancienne et son actuelle fanbase.

Et c’est une réussite avec des titres bien plus dynamiques que sur les précédents opus (et ce, depuis « Slania »). Exit les titres accrocheurs, les morceaux sont bien plus sombres, complexes, carasbiquotés, notamment sur toutes les parties de guitares : Rafael Salzmann prend son pied à placer quelques solos, des riffs plus tordus ce qui donne une toute nouvelle dynamique à la musique d’Eluveitie ! On ne s’ennuie absolument pas, malgré l’exceptionnelle longueur de l’album (16 titres tout de même), les chansons sont toutes très variées, originales.

Quant à Fabienne Erni, elle démontre qu’elle est une chanteuse de talents avec une large palette vocale allant vers des notes très aïgues. Si son rôle dans cet opus reste modeste, elle saura dès les futurs albums prendre toute la place qu’elle mérite et faire oublier une Anna Murphy très aimé de certains mais dont la voix ne m’a jamais emballé, bien au contraire.

L’opus a mûri, a pris son temps pour arriver. En témoigne « Reborn », le single sorti en 2018, qui aura bénéficié d’un remaniement musical sur sa dernière partie. L’album est très bien produit, bénéficie d’un son clair comme le cristal. Ce n’est certes, pas la huitième merveille du monde mais c’est le premier album d’Eluveitie qui m’aura autant enchanté depuis « Everything Remains As It Never Was » (sorti en 2010).

C’est un retour gagnant et réussi pour Eluveitie qui nous livre avec « Ategnatos » un opus heavy, dynamique et extrême. Faisant parti des premiers groupes de Pagan Metal à perçer, les helvètes démontrent qu’ils sont loin d’être des ringards. Un album qui vous redonnera foi dans le groupe.

9,5/10

Eluveitie-Ategnatos-01-500x500

Eluveitie : Un nouvel album et une nouvelle tournée !

Eluveitie vient d’annoncer que sa nouvelle galette, intitulée « Ategnatos » sortira le 5 avril prochain via Nuclear Blast. En voici la pochette :

sans-titre

Le groupe sera également en tournée avec Lacuna Coil et Infected Rain :

26/11/2019 @ Rocher De Palmer, Bordeaux
29/11/2019 @ Bikini, Toulouse
30/11/2019 @ L’Etage, Rennes
01/12/2019 @ Elysee Montmartre, Paris

Ils seront également présents au Sylak Open Air, à Saint-Maurice de Gourdans, du 2 au 4 août prochain et au Motocultor Festival le 15 de ce même mois.

sans-titre

[ALERTE FESTIVAL] Le Motocultor Festival fait une nouvelle annone

Du 15 au 18 août prochain se déroulera la nouvelle édition du Motoculotor Festival, toujours à Saint-Nolff. Une nouvelle anonce vient d’être faite. La voici :

Eluveitie
Napalm Death
Death Angel
Midnight
Dopethrone
Au-Dessus
Stille Vok
Wolvennest
Nytt Land

Les autres groupes annoncés :

Aborted
Alan Stivell
Anaal Nathrakh
At The Gates
Cancer Bats
Corvus Corax
Decapitated
Excalibur
Gaahls Wyrd
Gronibard
Harakiri For The Sky
Henri Des & Ze Grands Gamins
Hypocrisy
Oaks Crown
Sacred Reich
Soilwork
Watain

47386102_2376917905669605_8613856507571732480_n

[ALERTE FESTIVAL] Très grosse annonce du côté du Download France

Le Download France Festival annonce du lourd ! Comme vous pourrez le voir sur le teaser, des groupes prestigieux ont été annoncés. Autre info : le festival se déroulera en fait du 15 au 18 juin prochain soit sur quatre jours !

Groupe présents le 15 juin 2018 :

Ozzy Osbourne
Ghost
Powerwolf
Converge
Eluveitie
Underoath
Thy Art Is Murder

Groupes présents le 16 juin 2018 :

Marilyn Manson
The Offspring
Turbonegro
Meshuggah
Ultra Vomit
While She Sleeps

Groupes présents le 17 juin 2018 :

Foo Fighters
The Hives
Dead Cross
Slaves
Franck Carter And The Rattlesnakes
Wolf Alice

Groupe présent le 18 juin 2018 :

Guns’N’Roses

311630-download-festival-paris-2018-guns-n-roses-ghost-the-offspring-the-hives-a-l-affi

[CHRONIQUE] Eluveitie – Evocation II Pantheon

Plus de huit ans après la sortie de « Evocation I – The Arcane Dominion », Eluveitie nous livre enfin le deuxième opus de son projet acoustique, le bien-nommé « Evocation II – Pantheon ». Un CD qu’on ne pensait pas voir un jour, surtout dans les circonstences actuelles.

Il faut dire qu’après le départ des trois-quart de ses membres en 2016, dont la veilliste/wannabe chanteuse Anna Murphy, particulièrement populaire auprès des fans, je ne pensais pas qu’Eluveitie se lancerait dans la seconde partie de leur projet de trip celtico-acoustique. Ni que ce serait aussi rapide !

Pour rappel, la galette fait suite à « Evocation I – The Arcane Dominion », projet acoustique du groupe explorant, comme à leur habitude dirons-nous, la mythologie celtique.

Cet « Evocation II – Pantheon » est difficile d’accès et il me faudra plusieurs écoutes pour parfaitement l’assimiler.

Il est d’ailleurs bizarre de ne plus entendre ces hymnes acrocheurs auquels le groupe nous avait habitué depuis « Slania ». Car mis à part le single « Epona », semblable aux autres titres phares du groupe, la suite de l’album, même si, évidemment, cela reste du celtic, est tout de même bien plus originale que ce qu’on a pu écouter sur « Helvetios » et « Origins » notamment : il inscrit une sorte de dualité entre les morceaux chantés par Fabienne Erni, solaires et les morceaux grunté (voir parfois parlé) de Chrigel Glanzmann, sombres, lourds, avec une omniprésence de la vieille à roue (excellente Michalina Malisz au passage).

Beaucoup de morceaux installent leur propre ambiance, et non celle de l’album. Grosse mention spéciale à « Taranis » qui installe une atmosphère planante jouissive (oui planante oui, oui), ce qui en fait la meilleure de l’album.

Quand au deuxième chant, féminin, Fabienne Ermi supplante parfaitement Anna Murphy, voire même l’enterre six pieds sous terre. Pour vous dire la vérité (et je vais certainement me faire huer par les true fans du groupe), pour moi Murphy ne sait pas chanter… Bref, tout ça pour vous dire que Ermi chante délicieusement bien et apporte un vrai souffle aux compositions du groupe. Un ressentiment qui restera à confirmer en live cependant.

Concernant les défauts, l’album souffre d’un trop gros nombre de titres (18 au total) et on se serait bien passé de certains qui, à mon goût, sont tout à fait dispensables (par exemple « Grannos »). Une chose à laquelle Eluveitie nous a malheureusement habitué…

Bref, si c’est encore (trop) timide, Eluveitie commence à se libérer du modèle de leurs succès passés, et ose aller dans l’originalité. Après l’ouragan des départs d’Anna Murphy, Ivo Henzi et Merlin Sutter, le groupe se remet doucement sur les rails et surprend avec la suite de son projet acoustique, et un line-up rafraîchissant. Une petite mise en bouche jouissive, qui ravira les fans des premiers temps. Le groupe devra cependant confirmer son unité et son évolution sur la sortie d’un prochain album, électrique cette fois. A écouter.

8,5/10

eluveitieevocationiicover

Eluveitie : Nouveau clip

« Lvgvs » est le titre de ce nouveau clip des Eluveitie. Le morceau est issu du prochain album du groupe, « Evocation II – Pantheon », dont la sortie est prévue pour le 18 août prochain.

L’album est la suite de « Evocation I – The Arcane Dominion », sorti en 2009. Il s’agit également du premier opus avec le nouveau line-up du groupe.

Tracklist :

01 – Dureððu
02 – Epona
03 – Svcellos II (Sequel)
04 – Nantosvelta
05 – Tovtatis
06 – Lvgvs
07 – Grannos
08 – Cernvnnos
09 – Catvrix
10 – Artio
11 – Aventia
12 – Ogmios
13 – Esvs
14 – Antvmnos
15 – Tarvos II (Sequel)
16 – Belenos
17 – Taranis
18 – Nemeton

« Epona » :

Artwork :

eluveitieevocationiicover