Archives par mot-clé : Nuclear Blast

Soulfly : Les détails du nouvel album, premier extrait dévoilé !

« Ritual » est le nom du prochain album des Soulfly ! Sa sortie est prévue pour le 19 octobre prochain via Nuclear Blast. Le groupe a dévoilé, d’ailleurs, un premier extrait, le titre « Evil Empowered » !

Tracklist :

01 – Ritual
02 – Dead Behind The Eyes (feat. Randy Blythe de Lamb Of God)
03 – The Summoning
04 – Evil Empowered
05 – Under Rapture (feat. Ross Dolan)
06 – Demonized
07 – Blood On The Street
08 – Bite The Bullet
09 – Feedback!
10 – Soulfly XI

soulflyritualcdcover

Korpiklaani : Nouvel album, nouveau clip, nouvelle tournée

Korpiklaani sortira son nouvel album, nommé « Kulkija » le 7 septembre prochain via Nuclear Blast.

Clip vidéo de « Henkselipoika » :

Tracklist :

01 – Neito
02 – Korpikuusen kyynel
03 – Aallon Alla
04 – Harmaja
05 – Kotikonnut
06 – Korppikalliota
07 – Kallon Malja
08 – Sillanrakentaja
09 – Henkselipoika
10 – Pellervoinen
11 – Riemu
12 – Kuin Korpi Nukkuva
13 – Juomamaa
14 – Tuttu on tie

« Harmaja » :

« Kotikonnut » :

Artwork :

korpiklaanikulkijacd (1)

Par ailleurs, le groupe sera en tournée en France en compagnie de Turisas et de Trollfest :

26/02/2019 @ Le Splendid, Lille
27/02/2019 @ La Cigale, Paris
28/02/2019 @ Le Krakatoa, Bordeaux Mérignac
08/03/2019 @ L’Espace Julien, Marseille

KORPIKLAANI_TURISAS_TROLLFEST_poster_dates-FR-logos

[CHRONIQUE] The Night Flight Orchestra – Sometimes The World Ain’t Enough

The Night Flight Orchestra est un supergroupe formé en 2007 par Björn Strid et David Andersson de Soliwork, au genre plus particulier puisqu’ils font une musique sortie des Seventies/Eighties. Rafraîchissant !

Je dois vous faire une confession chers lecteurs : je n’ai jamais voulu jeter une oreille sur la musique de The Night Flight Orchestra jusqu’à aujourd’hui. Une peur du terme « Supergroupe » qui est lié, pour moi en tout cas, à des coups marketings foireux et à une musique pas franchement réussie. Je remercie donc certains de mes potes qui m’ont aidé à ouvrir les yeux.

The Night Flight Orchestra revient à une musique plus légère et plus insouciante des années 1970 et 1980 : donc non chers lecteurs, il ne s’agit pas de pur metal ici, mais soit d’un grand délire, soit d’une grande déclaration d’amour à une époque musicale plus ou moins révolu. Et le tout est complètement assumé par Sharlee D’Angelo (Arch Enemy) David Andersson et Björn Strid (Soilwork). Ce dernier est d’ailleurs à des kilomètres de son habituel répertoire, et démontre une dextérité insoupçonnée dans sa voix. A noter également ce travail remarquable de Richard Larsson aux claviers, véritable structure de tous les morceaux. La guitare de David Andersson, aux riffs plus modernes et plus metal, sonne comme le seul lien renvoyant à notre époque actuelle.

Si leur nouvel album, « Sometimes The World Ain’t Enough » s’inscrit dans la continuité du précédent opus, « Amber Galactic », notamment par les thèmes évoqués (à savoir le voyage spatial), on remarque une grande diversité au milieu de toutes ces paillettes : « Turn To Miami » pourrait être le générique de films des années 1980 (genre « Flashdance » et compagnie), « Barcelona » semble plus contemporain et trouverait facilement sa place sur la bande-son des « Gardiens de la Galaxie ».

Nous avons donc affaire à un projet musical réfléchi, regroupant des musiciens de différents horizons assumé qui embarquera même le plus rustre des metalleux.

L’album est très bien produit, le concept est assumé jusqu’au bout et les musiciens ont l’air de tellement prendre du plaisir qu’ils nous filent le sourire pour toute la journée. Un album à découvrir !

9/10

1000x1000

Rise Of The Northstar : « The Legacy Of Shi », leur nouvel album

« The Legacy Of Shi », nouvel opus des Rise Of The Northstar, sortira le 19 octobre prochain via Nuclear Blast.

Tracklist :

01 – The Awakening
02 – Here Comes The Boom
03 – Nekketsu
04 – Kozo
05 – Teenage Rage
06 – Step By Step
07 – This Is Crossover
08 – Cold Truth
09 – All For One
10 – Furyo’s Day
11 – The Legacy Of Shi
12 – Sayonara (uniquement sur l’édition japonaise)

« Here Comes The Boom » :

rotns

Doro : Nouveau clip vidéo !

« If I Can’t Have You – No One Will » est le titre de ce nouveau clip de Doro, avec la participation de Johan Hegg (Amon Amarth). Il s’agit d’un extrait de son nouvel album, « Forever Warriors, Forever United », prévu pour le 17 août prochain via Nuclear Blast.

« Lift Me Up » :

« All For Metal » :

Artwork :

doroforeverwarriorscd

[CHRONIQUE] Amorphis – Queen Of Time

Amorphis linéaire ? Ou Amorphis un brin trop original ? Difficile pour les fans de se mettre d’accord tant il y a des partisans pour chacune des périodes du groupe : ceux qui dénoncent le caractère un peu trop redondant du groupe depuis l’arrivée de Tomi Joutsen en 2005, et sont ravis du virage entrepris avec la sortie de l’album « Under The Red Cloud » en 2015, et ceux, au contraire, qui affirment que les finlandais perdent leur identité musicale avec cette prise de risque et regrettent l’époque des « Silverbride » et autres « Sampoo ».

« Queen Of Time » pousse encore plus loin ce virage débuté avec « Under The Red Cloud » sans pour autant s’inscrire dans sa continuité : si le deuxième restait plus brut dans le son, « Queen Of Time » a un côté plus solennel, voire dithyrambique, grâce, notamment, au boulot de leur producteur, Jens Borgen, qui y appose sa propre patte : on retrouve des arrangements de cuivres, de choeurs et de cordes venant envelopper la musique d’Amorphis, et plus particulièrement le travail de Santeri Kallio aux claviers, qui est, du coup, particulièrement bien mis en valeur. Un épisme amplifié au service d’un album traitant de sujets plus mythologiques, la naissance et la chute de civilisations anciennes. Mais de ce fait, il en devient plus dense, et peut-être moins accessible que les autres.

L’album a un caractère bipolaire : doux d’un côté, avec des titres aux envolées lyriques tels que « The Bee » (avec en guise d’introduction une voix envoûtante féminine), voire presque sans grunt (« Wrong Direction »), violent de l’autre avec, notamment, le très sombre « Daughter Of Hate » qui montre un Tomi Joutsen très impressionnant vocalement, prenant une voix bien plus aîgue et agressive qu’habituellement. Amorphis arrive encore à nous surprendre avec des compositions variés, qui ne se ressemblent pas. En écoutant « Queen Of Time », on peut s’imaginer un film, défilant sous nos yeux. Un côté cinématique particulièrement cohérent avec la direction plus épique et progressive que prend le groupe aujourd’hui.

Seul petit reproche, le titre « Amongst Stars », situé en avant-dernier, ne colle pas au restant de l’album, et vient casser la dynamique mise en place par les autres morceaux : lancinant, ennuyeux, semblant avoir été taillé uniquement pour de la diffusion Youtube et avec une guest star de luxe, Anneke Van Griesbergen, qui fait le strict minimum.

Un petit mot pour terminer sur le packaging de l’album : soignée avec une pochette dorée, des dessins délicats et un livret bien fourni. En ces temps modernes où le téléchargement (illégal ou légal) fait légion, de plus en plus de musiciens investissent pour faire de leur galette un objet de collection de qualité. Si on peut trouver dommage le fait d’en arriver à ce point, c’est un technique qui marche et qui fait plaisir aux fans.

Bref, Amorphis arrive encore une fois à nous surprendre avec un opus dense, soigné, varié et de qualité. On sent que le groupe évolue lentement mais sûrement vers de nouveaux horizons qui ne peuvent être que bénéfiques vu le résultat qu’on a ici. Un album à regarder, à écouter, à lire et à dévorer.

9/10

Amorphis_2018_QueenOfTime_cover

Doro dévoile une nouvelle lyric-vidéo !

Le nouvel album de Doro, intitulé « Forever Warriors, Forever United », sortira le 17 août prochain via Nuclear Blast. Il s’agira d’un double album, composé d’une vingtaine de chansons, lieux de collaborations avec moults artistes, dont Ross The Boss (Manowar) ou encore Mille Petrozza (Kreator). Une nouvelle lyric-vidéo vient de faire son apparition pour le titre « Lift Me Up » que voici :

Track-by-Track :

« All For Metal » :

Artwork :

doroforeverwarriorscd