ob_5a3096_7f96472b-d55d-4898-b7d8-3e365f543186

[CHRONIQUE] Testament – Titans Of Creation

Les rois du thrash metal Testament sortent ce printemps, en plein milieu d’une pandémie mondiale, leur nouvel album, «Titans Of Creation». Un opus violent, accessible, qui s’inscrit dans la continuité de la carrière du groupe.

«Titans Of Creation» se partage entre son caractère incisif, son groove et sa puissance phénomenale. Le duo Hoglan/Digiorgio, respectivement à la batterie et à la basse, excelle et tous les morceaux bénéficient d’une structure rythmique remarquable.

Chuck Billy se montre en grande forme vocalement parlant : il passe d’un ton nasillard à la Dave Mustaine à un chant plus agressif, rentrant directetement, tel une piqure d’adrénaline, dans votre peau (comme sur «WWIII» par exemple) jusqu’à avoir un ton qu’on croirait sorti des années 1980. Les guitares de Erick Peterson et Alex Skolnick font de très blles envolées sur des solos à vous couper le souffle par un véritable uppercut dans l’estomac.

Au niveau des morceaux, si «Dream Deceiver» s’inscrit dans la pure tradition thrash, «Night Of The Witch» est l’une des chansons des plus violente de l’album, avec ce petit caractère bien incisif mais elle reste très prenante. «City Of Angels» est, à contrario, la plus douce et accessible de l’album, avec un refrain qu’on retient facilement. On le verrait bien en tant que nouveau single ! (Elle a pour l’instant fait l’objet d’une lyric-vidéo !

S’il ne révolutionne pas le genre, ni même la musique de Testament, «Titans Of Creation» reste un bon album de thrash, qui envoie du bois (vert) et avec un Chuck Billy au top de sa forme. Un opus qui fait du bien (et on en a bien besoin en ce moment)

8,5/10

testament-titans-of-creation-7672

Laisser un commentaire