killer-be-killed-2020-1

[CHRONIQUE] Killer Be Killed – Reluctant Hero

Supergroupe composé notamment de Greg Puciato (The Dillinger Escape Plan) Max Cavalera (Soulfly) et de Troy Sanders (Mastodon), Killer Be Killed sort aujourd’hui « Reluctant Hero », un deuxième album pleins de promesses après le succès critique de son prédécesseur.

Killer Be Killed, en tant que groupe, a un défi d’équilibriste à mener : celui de donner la parole à chacun des musiciens, pour un mélange audacieux des influences, des styles, sur chacun des morceaux du groupe.

« Reluctant Hero » réussit ce périlleux exercice en proposant un mélange audacieux entre death metal, punk et hardcore, le tout souligné par une production impeccable et implaccable. On note l’extrême violence dans tous les morceaux, à la composition néanmoins complexe, avec des articulations versant dans le mélodique, notamment grâce à la guitare et au chant de Sanders.

Ce dernier s’oppose au chant âpre et aiguisant de l’ancien frontman de Sepultura, et la voix de Puciato se révèle être une formidable passerelle. Il y a une certaine forme d’harmonie dans ces trois voix, dont il se dégage de la puissance et de l’agressivité.

« Reluctant Hero » est plus mûr, plus original et éclectique que le précédent album qui faisait office de premier jet. On sent les Killer Be Killed plus sûre d’eux, prenant du plaisir à faire de la musique extrême dont l’apparente violence se met au service du talent de chacune des personnes de ce groupe.

9,5/10

1000x1000

Laisser un commentaire