Capturev-Copie-2

[CHRONIQUE] Herrschaft – Le Festin Du Lion

Cela fait presque six ans que les Herrschaft ne nous ont rien mis sous la dent ! Mais le désormais binôme composé de Max et de Z… pardon de Satan et de son fidèle assistant nous ont concocté un album aux petits oignons, saupoudré d’un poil de cynisme face à une humanité en plein désarroi, «Le Festin Du Lion» de son petit nom. Allez, vient allumer la petite dynamite avec nous !

L’album réussi à conjuguer des sons froids et bruts avec un rock plus déjanté et cynique, auquel les Herrschaft ne nous avait point habitués ! D’ailleurs, les deux accolytes prennent du plaisir à nous donner du plaisir (Oh oui !) en explorant diverses choses, que ce soit d’un point de vue musical (ce petit air faussement électro des années 1980 sur «Hate Me» !) autant que celui du chant (Max s’éclate et nous dévoile des facettes qu’on n’aurait point soupçonné chez le bonhomme ! )

A noter quelques collaborations plutôt prestigieuses : Môssieur El Worm vient donner de sa voix (en français !) sur «Le Festin Du Lion» et fera taire les médisants qui disent que notre langue n’a pas sa place dans le metal ! Shaarghôt sera aussi de la parie (décidemment ils sont partout !). Quant aux chants grégoriens qu’on peut entendre, on ne sait pas si Satan a séquestré un choeur le temps de l’enregistrement, mais c’est surprenant, et cela s’accorde parfaitement avec le ton du morceau !

La petite paranthèse interviendra avec le morceau «The White Russians», dédié à Mika Bleu, emporté il y a maintenant un peu plus de deux ans. Un titre, certes, hors contexte de l’album, mais qui a toute sa place sur le répertoire d’Herrschaft, et vient nous rappeler à quel point la vie est brève et peut s’envoler en l’espace d’un instant.

Bref, le moins que l’on puisse dire, c’est que ça déménage ! «Le Festin Du Lion» est un opus savoureux qui place Herrschaft dans la digne lignée d’un Ministry des grands jours ! Les lions que nous sommes sont rassasiés.

9/10

Notre interview du groupe ici !

a0615936656_10

Laisser un commentaire