Slipknot2019bandshoot

[CHRONIQUE] Slipknot – We Are Not Your Kind (Coup de coeur)

Elle était attendue, cette nouvelle fournée de Slipknot ! Pourtant, la galette des monstres de Desmoines (USA) ne se présentait pas sous les meilleurs auspices : un dernier opus, «5 : The Gray Chapter», qui aura divisé fans et critiques, le renvoi de Chris Fehn (percussions/voix, alias #3) qui aboutira certainement à un procès en bonne et due forme… Mais le groupe a tenu la barre et a sorti cet été «We Are Not Your Kind», à l’aide d’une grande promo dignes des plus grandes séries de HBO. Mais tout ce tapage médiatique est-il mérité ?

Oublié le (trop) mielleux «5: The Gray Chapter» ! Tout en assurant son évolution vers quelque chose de plus mélodique, Slipknot n’a pas hésité, sur ce «We Are Not Your Kind», à revenir à des rythmes plus lacérés, instaurant une dynamique, certes, toujours aussi sombre, mais aussi particulièrement violente. Cette dernière se traduit par un excellent travail aux niveaux des percussions de la part de Crahan/Weinberg/Tortilla Man et des guitares saturées du duo Root/Thomson. Un peu à l’image des premiers albums du groupe, comme «Slipknot».

Après l’introduction «Insert Coin», l’album s’ouvre sur son premier single «Unsainted», qui se distingue par des choeurs féminins envoûtants, ce qui donne un vrai plus au morceau. Le reste est tout autant très varié, avec des morceaux empruntant au death mélodique, jouissifs de puissance («Nero Forte» et «Orphan» en tête), à des morceaux beaucoup plus lents, avec des relents de Doom («A Liar’s Funeral») en passant par la petite comptine noire déjantée et étonnante («Spiders», auquel nous vouons un véritable amour)… Même les trois intermèdes ont leur place sur l’album, en particulier «What’s Next», semblable à une jolie petite musique d’ascenseur qui va très vite vriller.

A la fois dynamique, pétillant et d’une violence extrême, ce «We Are Not Your Kind» est une pépite que nous n’attendions plus de la part d’un groupe tel que Slipknot, en tout cas, pas depuis la sortie de «Iowa». A écouter d’urgence pour tout fan qui se respecte.

10/10

58385

Laisser un commentaire