62704

[CHRONIQUE] Havok – V

Les Thrasheux Havok reviennent ce printemps avec «V», qui est, comme son nom l’indique, leur cinquième album. Après quelques changement, notamment au niveau du line-up (l’impressionnant Nick Schendzielos à la basse laisse place au petit nouveau Brandon Bruce), et un précédent opus salué unanimement par la critique («Conformicide», sorti en 2017), le groupe est-il encore allé plus loin ?

Avec un titre simple pour cette nouvelle galette, Havok a voulu se recentrer sur l’essentiel, sur ce qui restent les racines du groupe : la violence. Et ce, dès le début, avec une puissance et une fureur limite empruntée à Keator. Passé les trois premiers morceaux, on arrive ensuite sur du mid-tempo, histoire de nous laisser reprendre notre souffle avant de repartir de plus belle !

Toutes les compositions sont d’une agressivité sans pareille, avec quelques petits côtés atmosphériques histoire de respirer un peu durant le morceau. On note aussi un bel aspect technique (malgré l’absence du bassiste Nick Schendzielos qui se fait cruellement ressentir) qui rend plus digeste des compositions presque doomesque !

Si «V» démontre tout le savoir faire d’Havok, l’opus ne fait pas dans l’originalité, se limitant à contenter les fans de thrash de tout bord. Mais cet opus reste de bonne facture, solide et saura réjouir l’amateur de violence que nous sommes tous !

8,5/10

62703

Laisser un commentaire