DeathAngel2019-Banniere-800x445

[CHRONIQUE] Death Angel – Humanicide

Death Angel fait partie de ses groupes résistants qui, même s’ils n’ont pas acquis la carrure d’un Kreator, continue à jouer à guichets fermés. « Humanicide », leur nouvel album sorti ce printemps, ne marque pas une évolution dans la longue carrière des américains. Mais il est assez divertissant et varié pour être remarqué.

Les vieilles recettes sont elles les meilleures ? C’est en tout cas un adage qui peut s’appliquer au nouvel album des Death Angel, « Humanicide » : des riffs et solos accrocheurs à la guitare, des phrases toutes bien faîtes qui vous restent en tête (ce « This Is Who I Am » répété plusieurs fois durant le morceau titre « Humanicide »), le groupe démontre une nouvelle fois qu’il reste maître de son savoir-faire.

Si on peut reprocher habituellement à Death Angel une certaine ressemblance entre tous les morceaux, « Humanicide » reste plus varié ! On notera des lignes de basses de Damien Sisson particulièrement funky, une batterie plus roots, plus ethnique de la part de l’excellent Will Caroll mais aussi des variations au niveau du chant de Mark Osegueda, notamment sur un « Agressor » presque rapé, donnant au morceau un air limite Nu Metal !

Ce « Humanicide » reste donc une excellente surprise pour nous, même s’il ne révolutionne pas le genre. L’opus est bien produit, nous fait bien balancer la tête et possède de nombreuses bonnes idées. « Humanicide », c’est cet album de bons copains qui se font plaisir…et nous aussi par la même occasion !

9/10

54730287_10155911238335759_8832968017978589184_n

Laisser un commentaire