37036991_10156468162069798_2280221287320125440_n

[EDITO] System Of A Down : Et maintenant ?

Depuis deux jours, les deux leaders de System Of A Down se livrent à une diatribe inédite, par média/réseaux sociaux interposés. Cela a commencé par Daron Malakian, qui regrettait que Serj Tankian ne se bouge pas le fion pour un nouvel album alors que tous les morceaux sont « prêts ». Et Tankian lui répondant via son Facebook qu’il n’a plus envie de faire de nouveux opus de SOAD, en tout cas pas de cette manière-là, pas sans évolution, pas sans repenser le concept même du groupe, à savoir proposer une vraie expérience musicale, un partage équitable dans la participation aux morceaux, partage équitable des gains. Le bonhomme décide enfin d’assumer la pleine responsabilité de cette pause décidée par le groupe en 2006.

Si c’est la première fois que les deux musiciens s’expriment publiquement sur le différend qui les sépare, je n’ai qu’une seule interrogation en tête…

Pourquoi cette mise au point n’est pas intervenue plus tôt ?

Le groupe est depuis 2006 en hiatus … enfin, un hiatus qui ne trompe personne puisque les différends artistiques de Malakian et Tankian (voire même plus qu’artistiques me diront certains) sont un secret de polichinelle. La brouille entre les deux hommes se voyait même sur scène à l’époque… et jusqu’à aujourd’hui (souvenir d’un Download Festival en 2017 où ils étaient chacun d’un côté de la scène).

Cela fait depuis 2006 qu’on assiste à un discret déchirement de famille, Shavo Odajian recevant la grande partie des dommages collatéraux.

Serj Tankian avait le droit de partir si ce que faisait le groupe ne lui convenait plus, s’il avait envie de faire ses preuves en solo.
Daron Malakian avait le droit de tenter de retenir ce vocaliste à la voix d’or qui est pour beaucoup dans le succès de SOAD. De tenir à ce groupe, de vouloir croire en lui.

Mais quand on n’arrive pas à avancer, doit-on s’obstiner ?

Leur erreur aura été de continuer à faire espérer des millions de fans à travers le monde d’un nouvel album.
De continuer à faire des concerts malgré d’immenses désaccords.

Serj Tankian s’exuse-t-il, dans son communiqué, auprès de ses fans de n’avoir pas su trouver un terrain d’entente afin de délivrer le meilleur album possible ? Ou s’excuse-t-il auprès des fans, mais surtout auprès de lui-même, de cette comédie marketing qui dure depuis (trop) longtemps ?

Serj Tankian a sa carrière solo, Daron Malakian a relancé Scars On Broadway. Odajian et Dolmayan bossent dans divers projets.

Je n’espère plus un nouvel opus, en tant que grande fan de System Of A Down, mais juste d’arrêter les frais, d’arrêter de tirer sur cette poule qui en a marre de pondre ses oeufs d’or, de faire le deuil d’un groupe qui ne pourra plus rien produire, d’évoluer et de passer à autre chose.

Pour respecter ses fans mais aussi se respecter.

Laisser un commentaire