HardForce-blog-1128

[LIVE-REPORT] Cernunnos Pagan Festival – Jour 2

Durant deux jours, le Cernunnos Pagan Festival aura fait battre le coeur de nombreux festivaliers. Une bien belle journée s’annonce encore sur Noisiel en ce beau dimanche, et la programmation du jour devrait plus satisfaire les fans d’un metal plus extrême.

On commence avec les italiens de Furor Gallico qui envahissent la scène de la Halle. Si le groupe restait, jusqu’alors, inconnu au bataillon, ils auront conquis bien des coeurs avec un pagan metal à la Eluveitie. Et la petite jeune femme a un superbe grain de voix. On en redemande !

Les Acus Vacuum sont un groupe venant tout droit de Belgique et fort sympatique. Composé de deux tambours et de deux instruments à vents, leurs compositions et leur capital de bonne humeur feront mouche…. Jusqu’à provoquer des pogos (chose assez surprenante pour une musique traditionnelle folk). Seul petit ennui : la danseuse, quoi que très jolie et très compétente, ne semble pas tout à fait intégrée au show. C’était sa première prestation avec le groupe, peut-être il faut lui laisser le temps de prendre ses marques !

DSC_5322_00001

DSC_5339_00001

DSC_5344_00001

DSC_5348_00001

Skiltron est un ensemble hard rock avec un monsieur à la cornemuse particulièrement viril ! L’ensemble est entraînant et fait mouche auprès d’un jeune public, que se déplacera en ,ombre afin de les applaudir. Néanmoins, pas trop d’originalité de leur côté !

Himinbjorg monte sur la scène de l’Abreuvoir et ne compte pas faire dans la dentelle ! Avec leur black metal dense et ambiant, avec quelques notes d’instruments traditionnels et nous voilà embarqué sur une galère dans une tempête infernale. Malheureusement, les conditions sonores de l’Abreuvoir ne nous permettront pas d’apprécier ce concert dans les meilleures conditions.

DSC_5369_00001

Place à Obscurity ! Ce groupe nous venant tout droit d’Allemagne s’apprête à exploser de manière brutale la scène de la Halle avec un death metal agressif et ravageur. Un groupe, qui, malgré son genre, aura su fédérer l’ensemble des festivaliers.

DSC_5377_00001

DSC_5393_00001

2019_02_24_80D_1236

La foule se fait de plus en plus compacte dans la Halle, de nombreux spectateurs étant présents pour la grande affiche de la soirée, Finntroll ! Ils essaient donc de grapiller les meilleures place afin de pouvoir être au plus proche de leurs idoles ! Nous prenons le temps de nous restaurer et … C’est la panique ! A la Muse Verte, seul un plat (le canard) était encore disponible sur toute la carte ! Dommage ! Mais le plat fut bon et savoureux. De quoi faire le plein d’énergie pour le restant de la soirée.

Il n’est pas loin de 19h quand des danseuses prennent place sur la place de la Ferme Du Buisson, armées de tiges de feu. Elles offriront un spectacle magique et unique pour les petits (n’oubliez pas que cette zone est accessible à tous) et grand (même les plus bourrus des metalleux étaient sous le charme).

2019_02_24_80D_1253

2019_02_24_80D_1260

2019_02_24_80D_1262

2019_02_24_80D_1281

Il y a bien longtemps, j’avais vu Brennkelt en concert avec un certain O An Thar, aujourd’hui disparu. Fort de constater que le groupe a bien grandi et a su rapidement conquérir le coeur des festivaliers avec un pagan épique (et en français) !

DSC_5416_00001

DSC_5418_00001

Bucovina est un groupe roumain faisant un metal inspiré de l’ère romaine. Malgré l’air quelque peu farfelus de nos protagonistes sur scène (avec un ventilateur pour le meilleur effet l’Oréal garanti), le groupe remporte les suffrages grâce à un heavy metal d’inspiration greco-romaine ravageur. Néanmoins, le groupe fut tellement galvanisé sur scène qu’il finira en retard, mettant en colère la tête d’affiche de la soirée, Finntroll.

2019_02_24_80D_1250

DSC_5424_00001

Helsott est un groupe de pagan metal venant tout droit de … Californie, USA ! C’est avec ce drôle de constat que la formation se présente sur la scène de l’Abreuvoir pour un show qui sera le meilleur de ce festival. Il faut dire qu’ils sont ravis d’être présents, remerciant organisation, public et les autres groupes de nombreuses fois. La bande, emmenée par un Eric Dow très en forme, atomisera un public qui en redemandera. Bonne humeur, énergie et son clair comme du cristal pour une musique digne des Amon Amarth ! Un véritable coup de coeur pour notre équipe ! N’hésitez pas à les découvrir sur scène ou sur album !

DSC_5427_00001

DSC_5432_00001

DSC_5435_00001

DSC_5448_00001_01

DSC_5449_00001

DSC_5455_00001

2019_02_24_80D_1298

Enfin, les stars de la soirée (c’est le cas de le dire) arrive en la personne de Finntroll. Les costumes et les oreilles de trolls sont de sorties, pour un concert qui s’annonce furieux. Et ça l’a été puisque pogos et slammeurs se sont enchaînés durant cette heure de concert. Petit point négatif cependant : une caisse claire et une basse beaucoup trop présentes, me causant à titre personnel quelques mots de tête. La mélodie ne s’entendait presque pas !
De plus, le chanteur de la formation, peut-être encore sous le coup de la colère, a quitté sèchement la scène, refusant de faire la photo de fin de set. Si on peut regretter ce comportement, les autres membres du groupe étaient plus sereins, tout sourire et contents d’être là.

2019_02_24_80D_1305

2019_02_24_80D_1311

Cette édition du Cernunnos Pagan Fest aura été une franche réussite : des groupes qui auront presque tous répondu aux attentes, de belles découvertes, nourriture et boissons goûteuses et peu chères, un site parfait à proximité des transports, et ce temps estival pour un mois de février en bonus ! Bref, un festival de qualité à refaire et à conseiller !

Laisser un commentaire