48379378_10156784776814454_2608847956899528704_o

[CHRONIQUE] Whitechapel – The Valley (Coup de coeur)

Si « The Valley » semble être l’opus le plus personnel des Whitechapel, il s’agit aussi de celui qui s’éloigne le plus de ce à quoi le groupe nous avait habitué. Cet album est sorti aujourd’hui. Voici notre chronique.

Rien qu’à voir le début de promotion de « The Valley », on s’attendait à un truc assez spécial par chez nous, basé sur des éléments de l’enfance du chanteur de Whitechapel, Phil Bozeman, notamment sur sa mère toxicomane. Whitechapel ne se cantonne pas au genre qui l’a révélé au grand public, le deathcore. Chaque titre a sa propre personnalité, chose rare en particulier pour un concept-album. Ils sont plus lents, Phil Bozeman prend plus le temps de poser sa voix, racontant sa propre histoire, ressortant toutes ses émotions englouties au plus profond de lui-même… Par ailleurs, le chanteur fait preuve une nouvelle fois d’un talent indéniable, montrant toutes les facettes de sa voix, aussi douce que extrêmement violente.

Les morceaux sont tous aussi complexes les uns que les autres, et explosent dans tous les sens, de manière schizophrénique. Les Whitechapel ne nous laissent aucun répit, que ce soit sur des morceaux plus puissants comme « We Are One » que sur des morceaux plus calmes tels que « Hickory Creek » qui provoquera en vous-même toutes sortes de choses. A noter le très bon « Third Depth » dont les riffs à la guitare de Ben Savage et d’Alex Wade nous rappelle un Tool dans ces grands jours. C’est un véritable voyage émotionnel que nous avons ici !

Riche et varié, « The Valley » est un album qui ne s’écoute pas : il se vit. Un opus original, envoûtant et émouvant qui vous touchera en plein coeur, même si vous n’étiez pas un fan de base de Whitechapel. Une excellente surprise et l’une des meilleures galettes de ce début 2019 !

10/10

37666680_10156443751639454_3132714863273443328_n

Laisser un commentaire