VTwsKa9rRfASHS8mHNLfeg

[CHRONIQUE] My Dying Bride – The Ghost Of Orion

Cinq ans après la sortie de «Feel The Misery», les britanniques de My Dying Bride reviennent avec un opus tout neuf, «The Ghost Of Orion», après quelques déboires de line-up, mais aussi personnels. Un opus plus lumineux et apaisé, même si le groupe, plus habitué aux idées noires, y perd un peu en intensité.

Il faut dire que deux éléments permettent à la musique du groupe, habituellement si sombre et mélancolique : le violon déjà, qui apporte des touches de lumières dans un doom particulièrement lourd, mais aussi le chant d’Aaron Stainthorpe, qui va plus chercher dans la clarté, évitant les sons rauques. Le frontman écrira, après des sessions de pages blanches, des paroles plus optimistes, suite au rétablissement de sa fille.

Le résultat est que ce «The Ghost Of Orion» est certainement le plus accessible des albums de My Dying Bride ! Même si la base doom chère au groupe est toujours là, l’album reste très (trop?) digeste. C’est une bonne évolution (qui s’entend plus particulièrement sur «To Outlive The Gods) mais qui risque d’en désarçonner plus d’un.

«The Ghost Of Orion» est un opus plus lumineux et plus optimiste que ce à quoi nous avait habitué My Dying Bride. Malgré le fait qu’il soit un peu trop accessible au détriment, parfois, de l’émotion passée, la prise de risque associée à des compositions complexes font de cet album un incontournable de 2020.

9/10

81-jBGLY5AL._SS500_

Laisser un commentaire