Battle_Beast_2019-600x381

[CHRONIQUE] Battle Beast – No More Hollywood Endings


Battle Beast est l’un de ces groupes – qu’on croirait jeune mais plus tellement vu qu’ils ont été créé en 2008 – qui fait une ascension absolument fulgurante depuis sa victoire au Wacken Open Air Battle en 2010. Les finlandais reviennent ce printemps avec un tout bel album, « No More Hollywood Endings ». Et ce gredin de CD, il nous déboute plutôt légèrement !

Il faut dire que Battle Beast est mis dans la mauvaise case (si tant il en existe encore…) depuis son début de carrière, celle du power metal. Le groupe est pourtant plus heavy que jamais avec cet album qui ne renie, en rien, ses racines auprès des plus grands groupes du jour, Aerosmith, Bon Jovi ou encore Mötley Crüe en tête ! Je vois bien le morceau « No More Hollywood Endings » chanté par Vince Neil en personne !

Alors certes le son est bien plus américanisé, pour le meilleur, mais aussi (un peu) pour le pire (ce « Endless Summer » est digne de figurer sur la BO d’un film à l’eau de rose pour ados américains !) mais Battle Beast n’a pas oublié ses origines et garde ses précieux sons aux claviers, ce qui donne un aspect épique jouissif aux morceaux (« Raise Your Fist » est démentielle d’ailleurs !), sur certains même donnant un petit aspect old school 1990 qui fait du bien.

« A Piece Of Me » est un des titres les mieux réussis de la galette : entre potentiel pour devenir un véritable tube, des injonctions agressives de la chanteuse, Noora Louhimo et les riffs saccadés de guitare, on tiens certainement l’un des meilleurs morceaux de toute la carrière de Battle Beast.

« I Wish » est un morceau lent, beau, ou Noora peut utiliser toute sa palette vocale. Et il faut dire qu’elle est particulièrement impressionnante, particulièrement sur cette chanson !

Mais si l’album souffle un air frais venu tout droit de Californie, tous les morceaux sont emprunts d’une douce mélancolie, d’une petite pointe de nostalgie, qui va vous interroger sur vos rêves, vos accomplissements, si vous avez dû en sacrifier. Vivez votre vie, ne la rêvez pas ! Telle serait le crédo véhiculé par cet album.

On a donc un album dense, très heavy, aux accents perceptibles de power, qui vous fera bien bouger les tifs. Battle Beast commence à se démarquer légèrement de la scène finlandaise pour imposer son propre style, et avec succès ! A écouter partout et par tous !!

9/10

91JjsbnE4TL._SS500_

Laisser un commentaire